Maniolia, Sorcière solitaire, Fleur du Mal

Aller en bas

Maniolia, Sorcière solitaire, Fleur du Mal

Message  Maniolia le Jeu 25 Sep - 18:47

Celà fait si longtemps ... Maniolia ... Pourquoi avait-elle choisit ce nom ? Elle n'en était même pas sur de vouloir ce nom ... Mais que prendre d'autre sinon ?
Elle se souvient de toute son enfance heureuse ... Et de la suite de sa vie ... triste, sombre ... seule ...

Elle n'avait que quelques mois lorsqu'un paysan Stygien du nom de Amshou't la trouva dans une rivière, flottant dans un panier décoré de fleurs de magnolias, prêt de la ville de Sukhmet. Il l'aimait comme sa propre fille, et lui avait donné le nom de Amsha's. Il était croyant, et adorait Set. Sa femme et lui avaient donc élevé Amsha's le mieux possible, dans le bonheur et le respect du Dieu Set. Tout semblait parfais pour cette petite fille née du Styx, jusqu'au jour où des prêtres stygiens avaient décidés de la donner en offrande au Grand Serpent. Ses parents avaient suppliés les prêtres de choisir une autre personne, mais rien n'y fit, ils la voulaient elle, et aucune autre. La douleur des parents étaient d'autant plus grande quand on savait ce que les prêtres faisaient avec les jeunes filles choisies pour être sacrifiées ... surtout quand on était aussi belle que Amsha's. Elle n'avait que quinze ans à l'époque, et savait très bien ce qui l'attendait. Les prêtres l'emmenèrent dans une pièce au sous-sol du temple afin de la "préparer au sacrifice". Un prêtre ferma la porte à double tour, tandis que deux autres lui tenaient les bras et les jambes écartées sur une table, alors qu'un quatrième lui coupait sa robe. Amsha's ne se débattit pas, elle se contentait de les regarder, un sourire narquois sur le coins des lèvres, ce qui excitait encore plus les prêtres. Mais ce n'était pas elle ... enfin si, mais ... elle n'était plus la même. C'est quand le prêtre avait finit de lui enlever sa robe et que l'autre avait bien fermé la porte que tout commença. Les deux prêtres qui la maintenait sur la table crièrent lorsque leurs bras se pétrifièrent sous le froid qui émanait des membres de Amsha's, leurs cris furent étouffés pas le pue qui coulait des pustules qui poussaient sur leur langue, ces deux la moururent noyés dans leurs propres fluides. Celui qui tenait sa robe eut les yeux dévorés par des vers et éraient dans la salle, aveugle et hurlant à la mort. Le quatrième avait quant à lui les pieds emprisonnés dans des blocs de glaces et gémissait de peur. Elle se leva alors, calmement, et avança vers lui. Il grelotait, la température dans la salle étant descendu bien en-dessous de zéro, mais, elle, ne sentait rien, bien que totalement dévêtue.
-Sorcière ... réussi-t-il à articuler.
Elle lui décocha alors un coup de pied dans le torse, ce qui le fit tomber en arrière. Seulement, ses jambes étaient gelée et toujours emprisonnées dans leur bloc de glace, ce qui les fit rompre. Le prêtre réussi miraculeusement à se contrôler et ne hurla pas, laissant juste un rictus de douleur lui déformer le visage. Amsha's se baissa, lui pris le visage, et l'embrassa langoureusement.
-Sais-tu prêtre que c'est la première fois que ce corps embrasse quelqu'un ? Tu as de la chance pourriture, et tu pourras aller dire à ton foutu Dieu Set quel bonheur ça t'as procuré.
Elle se leva sur ces mots, ses yeux brillant d'un bleu maléfique, et reprit sa robe des mains du prêtre aveugle agonisant. C'est alors que la température baissa brutalement et terriblement. Les prêtres étaient pétrifiés par le gel, et elle n'eut aucun mal à briser la serrure de la porte pour sortir.

Tous les habitants du village avaient entendus les cries des prêtres, alors qu'ils auraient dû être ceux d'Amsha's, et s'étaient réunis autour du temple. Tous étaient terrifiés quand les premiers villageois remontèrent annoncer comment les prêtres étaient morts, et en voyant les yeux de Amsha's. Elle ne pensaient cependant pas que ses parents adoptifs allaient réagir comme ça : ils pleurèrent, crièrent, la traitèrent de tous les noms, tout comme les autres villageois. Certains commencèrent déjà à chercher de la corde et des torches afin de la mettre au bucher, encouragés par ses propres parents. Ca lui brisa le coeur ... et n'eut aucuns remords à tous les tuer ...

C'est depuis ce jour qu'elle a prit le nom de Maniolia, changeant l'orthographe mais gardant la consonance des fleurs qui l'ont emmené jusqu'à ses parents adoptifs. Elle erra seule dans le désert durant trois ans, se nourrissant d'insecte, de scorpions et de serpents tout en maudissant le nom de Set.

C'est alors qu'elle entendit parler de Conan, ce barbare venu de Cimmérie tronant sur la puissante Aquilonie.

Elle est aujourd'hui de retour parmi la civilisation, rêvant de rencontrer un jour ce puissant roi barbare ayant eut un parcours aussi chaotique et difficile que le sien...
avatar
Maniolia
Membre des Pandemoniums

Messages : 4
Date d'inscription : 27/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum