Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Aller en bas

Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Message  Lyngail le Jeu 28 Aoû - 20:20

[Hrp]
Bonjour à vous, les Pande.

Pour ceux qui me connaissent, je tenais une nouvelle fois à vous remercier pour votre ouverture d'esprit, l'ambiance que vous développez et les soirées que vous offrez à des gens comme moi.

En ce sens, j'ai décidé d'écrire un petit texte RP sur l'une de nos soirées dans l'antre de Vistrix, que je vous soumets donc. Pardonnez-moi par avance si votre nom n'apparaît pas dans celui-ci, j'ai essayé de faire au mieux.

Ce texte raconte donc une de nos expéditions, vue du regard de mon personnage.

Sauf contre-indication de votre part, je compte poster ce récit sur le forum officiel.

En espérant que cela vous plaise. Bonne lecture.

Amicalement,

Lyngail.

ps : N'hésitez pas à déplacer ce sujet, je ne savais pas trop où le mettre. Et toute critique étant bonne à prendre, j'attends les vôtres. Laughing
[/Hrp]


Dernière édition par Lyngail le Jeu 28 Aoû - 20:22, édité 1 fois

Lyngail

Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Message  Lyngail le Jeu 28 Aoû - 20:21

L’air était rance et la puanteur de ce lieu reflétait parfaitement les horreurs qui s’y trouvaient. Les murs semblaient morts depuis longtemps, et les créatures qui erraient entre eux étaient animés d’une vie infernale et malsaine.

Elle regarda ses compagnons d’arme qui se préparaient aux combats à venir. Conan lui-même lui avait dis de se joindre à un groupe d’aventuriers pour affronter ce danger, et en observant de loin ce qui allait leur barrer la route, elle comprit que son Roi avait eu raison.

Soudain, un sifflement insistant, menaçant, se fit entendre. Il enflait comme le grondement d’une vague fonçant sur le récif, remontant des profondeur de cet ancien temple. Les lames jaillirent des fourreaux, des ordres rapides fusèrent, les combattants se mirent en position. Deux reptiles, visiblement menés par un autre d’une taille plus imposante, firent leur apparition.

- Le gros ! Attention au gros !

Le combat s’engagea instantanément. Les plus petits furent maîtrisés rapidement, et tous purent se concentrer sur la masse monstrueuse qui se mouvait au milieu d’eux. Lyngail trouva rapidement sa place, retrouvant ses réflexes de guerrière, se remémorant ses combats passés. Le fracas des coups sur son bouclier, sa lame taillant dans les chairs de la créature, le sang coulant des plaies ouvertes et envahissant l’atmosphère d’une odeur métallique.

Un homme fut projeté dans la salle d’un coup de patte rageur. Elle vit le bras squelettique de la forme reptilienne se lever, prêt à donner la mort. Elle hurla en enfonçant sa lame avant que le blessé ne soit touché.

- Ici, saloperie ! Sur moi !

Dans un cri, mélange de colère et de douleur, la chose se retourna face à Lyngail et frappa, oubliant l’homme à terre. Elle eut à peine le temps de lever son bouclier pour se protéger et le choc fut violent, la projetant en arrière. Elle s’effondra au sol mais se releva d’une roulade, prenant appui sur ses jambes, prête à recevoir une nouvelle charge. Le combat continuait, les cris, les coups… Et elle comprit qu’un autre avait attiré son attention pour retenir la charge mortelle de la créature.

Elle leva son épée au dessus de sa tête et chargea, retournant à l’assaut avec la même énergie qu’autrefois, la même détermination farouche, et la chose fut bientôt terrassée par la troupe, s’effondrant dans une mare de son propre sang.

Les soigneurs relevèrent les blessés, soulagèrent les douleurs et le silence reprit ses droits sur ce lieu maudit. Tous n’entendaient qu’à peine le son inquiétant de la reptation des gardes de ce tombeau, et ils se mirent pourtant en marche, descendant dans les profondeurs du repaire de Vistrix, l’arme à la main, le bouclier levé et le cœur vaillant.

Chaque ennemi qui se présentait était maîtrisé, vaincu, et la compagnie pouvait sentir le danger vers lequel ils se dirigeaient. Lyngail n’avait jamais combattu pareilles atrocités, mais elle aimait ce qu’elle n’avait pas ressenti depuis longtemps. Elle se sentait vivante en donnant la mort, et la troupe se taillait un chemin dans la masse gesticulante et hurlante.

Ils arrivèrent dans une vaste grotte, du fond de laquelle on voyait le ciel étoilé par une large ouverture. La neige recouvrait le sol, et quelques reptiles se mouvaient, visiblement affairés.

La légende parlait d’un dragon des temps passés, vestige d’un mal ancien. Et c’est exactement ce qu’ils virent arriver par l’ouverture, déployant ses ailes, posant ses yeux sur eux. Il se posa dans un fracas qui fit trembler la terre et hurla dans leur direction. Il prit quelques secondes pour les observer, et Lyngail sentit un frisson lui remonter le long du dos. Le regard de Vistrix était la preuve de son intelligence perverse. Tout dans son attitude prouvait à quel point cet affrontement serait douloureux pour eux, et sûrement mortel.

Pourtant, la troupe se positionnait, prête à combattre. Le danger, bien que présent, ne semblait pas les atteindre ou entamer leur détermination. Ils avaient tous décidé de placer leur confiance en leurs compagnons et rien n’aurait pu les effrayer, les faire renoncer.

Vistrix chargea, visiblement sûr de sa victoire. Un gardien était en place pour recevoir les coups du dragon et l’occuper, et la troupe se mit à obéir aux ordres, se répartissant les tâches. La bataille faisait rage, et les cris résonnaient dans la caverne, faisant vibrer l’air malsain qui les entourait.

A plusieurs reprises, Vistrix voulu se détourner du gardien pour dévorer les soigneurs, qui restaient un peu en retrait, mais l’homme était doué pour attirer l’attention, et la colère du dragon altérait son jugement, l’aveuglait presque.

Ses sbires tombaient les uns après les autres, succombant aux coups puissants de la troupe, et il ne s’en souciait pas. La seule chose qui importait à ses yeux était cet humain au teint clair, en armure, qui le défiait et résistait à sa puissance.

Chaque fois qu’il était possible, tous se ruaient à l’assaut pour blesser le dragon, et repartaient hors de portée si celui-ci faisait mine de se retourner. Le combat était long, éreintant… Le sang formait des rivières rouges qui imprégnaient la neige, et Lyngail percevait chaque détail, chaque son, chaque odeur.

Elle entendait parfaitement le claquement de la mâchoire de la bête ancestrale, elle voyait les entailles fines que traçait son épée dans ses chairs, elle sentait les effluves sanguines, la transpiration. Elle sentait le froid qui recouvrait sa peau et le feu qui courait en elle. Tout était parfaitement clair tout en étant si confus.

Vistrix fit un mouvement de queue, comme pour la chasser. Elle se jeta au sol et vit Sinaii faire de même. Tournant la tête vers le groupe, elle aperçut Zareth le démonologue en train d’incanter ses sortilèges électriques et Kithan la Chaman prodiguer ses soins.

La queue du dragon s’éleva au dessus de sa tête, et s’abattit. Elle roula sur le côté pour l’éviter et sentit la terre trembler sous le choc. Elle eut le temps d’apercevoir Venom qui relevait un blessé, Azdonis tentant d’éviter un mouvement de côté du dragon, et Atelkise qui s’en remettait à la puissance de Mitra.

Valteras invoquait Set et Centurion tentait d’enfoncer son arme d’hast dans le flanc de la créature. Elle vit tout cela, consciente que tous se battaient ensemble face à une puissance dévastatrice, et elle parvint à se relever, reprenant sa position.

Vistrix faiblissait. Ses mouvements étaient moins précis, ces attaques moins rapides. Les flèches de Jacen et d’Eunice traçaient des arabesques sanglantes sur son corps meurtri, et il n’avait plus l’arrogance de croire qu’il s’en sortirait facilement. Curieusement, la troupe l’avait mis à mal, et il semblait douter de l’issue du combat.

Le dragon poussa un rugissement assourdissant, déploya ses ailes et s’envola de quelques mètres. Il inspira profondément et cracha un jet de flammes en direction du gardien qui recevait ses attaques depuis le début. Celui-ci l’esquiva et Vistrix pivota pour atteindre le reste des combattants. La plupart étaient hors d’atteinte, mais ce n’était pas le cas de Lyngail et Sinaii.

Toutes les deux avaient immédiatement posé un genou à terre et levé leur bouclier, collées l’une à l’autre pour se protéger mutuellement. Les flammes venaient s’écraser sur les écus et passaient de part et d’autre, comme une rivière flamboyante détournée par un rocher au milieu de son lit. La chaleur était étouffante, et Lyngail sentait qu’elle ne pourrait tenir longtemps ainsi.

Mais Vistrix cessa et se laissa retomber, faisant à nouveau trembler la terre. Le Gardien reprit son office, et Lyngail se releva. La neige avait fondu tout autour d’elle, et son bouclier était brûlant. Elle le retira avant de se brûler le bras et le laissa tomber au sol.

Le dragon n’avait plus la même combativité, ses gestes étaient moins assurés. La troupe redoubla d’efforts, et Lyngail fit de même. Le combat touchait à sa fin, Vistrix le savait. Il poussait des rugissements de douleur à chaque coup reçu et essayait vainement de tuer ceux qui étaient à sa portée.

Soudain, dans un sursaut d'agressivité, il fit perdre l'équilibre au Gardien d'un coup de patte bien ajusté. Celui-ci chuta lourdement au sol, et Vistrix s'en désintéressa. Il avisa Syona et fondit sur elle. Jacen et Eunice mirent un genou à terre et décochèrent leur flèche. Les deux allèrent se planter dans le cou du dragon sans arrêter sa course. Lyngail se précipita sous le ventre de la bête et enfonça son épée avec force, en hurlant sous l'effort.

Le dragon rugit à nouveau en faisant un pas de côté et vit Lyngail. L'impact fut violent et la Cimmérienne fut projetée quelques mètres plus loin. Le coup de patte rageur l'avait sonnée et elle resta étendue dans la neige, observant la suite sans pouvoir bouger. Vistrix, quant à lui, reprit sa progression vers le reste de la troupe avec la ferme et visible intention de se servir un festin pour fêter sa victoire.

Les deux éclaireurs avaient déjà encoché d'autres flèches, et celles-ci fendirent l'air, atteignant le dragon à l'oeil. Le sang gicla et il poussa un râle comme Lyngail n'en avait jamais entendu, avant de s'effondrer. Sa respiration était haletante et il semblait à bout de force. Sinaii s'en approcha, l'arme à la main, visiblement prête à bondir. Lyngail se releva péniblement, grimaçant de douleur, et s'avança également, récupérant son arme au passage.

Sinaii enfonça sa lame à hauteur du coeur de l'animal, et mit fin à son existence de légende. Et malgré le regard empli de colère qu'il leur lança du seul oeil qui lui restait, sa vie s'éteignit au fond de cette grotte, devant la troupe venue le défier. Les blessés furent aider, et le courage de tous fut saluer. Ce soir, ils avaient triomphé d'une créature mythique, de la mort ailée elle-même.

Lyngail avait ramassé son bouclier et, après avoir récupéré une dent de la bête pour preuve de leur victoire, elle alla rejoindre les autres et s'assurer que Venom allait bien. Elle se retourna pour observer la dépouille de Vistrix, et un sentiment de fierté la submergea. Ensemble, ils avaient vaincu. Et elle savait à présent qu'elle pouvait considérer les membres de Pandemonium comme des braves.

Ce soir là, les rires et les chants résonnaient dans les plaines de Lacheish, et Lyngail était assise sur une fenêtre d'un bâtiment du village de Brandoc à regarder les autres danser à la lueur du feu. Ils avaient des raisons d'être contents d'eux. Ils avaient bravé le danger et survécu. Mais au fond d'elle-même, et malgré sa nomination récente au grade de Dragon Noir par son Roi, elle savait que des choses restaient à faire.

Mais quand bien même, elle savait avoir trouvé, en ces gens, une troupe de compagnons soudée et prête à tous les sacrifices, et contre laquelle même un dragon ancestral avait trouvé la mort.

Lyngail

Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Message  hyrk le Lun 8 Sep - 18:42

/HRP a bah il est la ce poste ! :p
avatar
hyrk
Officier Recrutement
Officier Recrutement

Messages : 162
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Message  Paminx le Mer 24 Sep - 8:09

Désolé du retard de ma réponse, mais les hox boivent le thé quand ils sont en raid ou font un golf car je ne vois pas se qu'il font Shocked (Très bien malgré tout ^^)
avatar
Paminx
Officier Hérault de Xotli

Messages : 38
Date d'inscription : 27/08/2008
Localisation : En train d'apprendre à compter à un groupe de Cimmerien ( et c'est dur^^)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vistrix, le dragon ancestral. Chronique d'un combat titanesque.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum